L'histoire

Petit historique des écoles de la commune

Jusqu'en 1983, les deux écoles élémentaires à Chanonat et à Jussat recevaient respectivement les enfants de leur village.
Chanonat fonctionnait avec deux classes portant assurant chacune trois sections (GS-CP-CE1 et CE2 - CM1 - CM2). L'école de Jussat, dite à classe unique, assurait l'enseignement de 6 niveaux de la GS au CM2.
Sur la même commune, deux instituteurs enseignaient, par exemple le cours préparatoire et ce pour une poignée d'élèves. 
L'équipe enseignante de l'époque a souhaité réunir les énergies et rendre plus efficient l'enseignement sur la commune. 
À cette époque, les « familles à enfants » des deux villages ne se connaissaient pas, ne se fréquentaient pas voire très peu. 

Le regroupement pédagogique est mis en place dès septembre 1983, avec un soutien important des familles, même si quelques familles ne comprenaient pas au début le bienfait de cette nouvelle organisation. Une poignée de parents dynamiques, créent l'association APECJV  (Association des Parents d'Elèves de Chanonat Jussat et Varennes) et  décident de prendre en charge les services de cantine, garderie et transports. La municipalité assure alors les travaux nécessaires à la mise en place de 
ces nouveaux services.

Quelques années plus tard ces services seront légués à la commune. 
En 2007, ouverture de l'école Maternelle Gérard Rives. C'est un merveilleux outil de travail qui voit alors l'ouverture de deux classes (l’école est prévue pour faire fonctionner trois classes si l'effectif l'exige ).
L'école élémentaire, en même temps, profite de plus d'espace puisque quelques salles pourront être dédiées à d'autres 
tâches (exemple la salle de repos des petits devient la salle de documentation pour les professeurs d'école). 
L'école maternelle a sa propre direction. L'école élémentaire est elle aussi autonome avec une direction pour trois classes. L'école de Jussat perd son statut d'école mais devient une classe rattachée à l'école du bourg.
Le transport scolaire s'est lui aussi adapté et assure, depuis quelques années maintenant, la liaison entre les trois établissements et les trois villages. La population VARENNAISE scolarisée, aussi bien en maternelle qu'en élémentaire n'a cessé de progresser ces dernières années permettant, aux écoles, de maintenir le nombre de classes nécessaire à un bon fonctionnement, et, aux familles, une meilleure intégration dans notre commune. 

Les familles des trois villages se rencontrent, se fréquentent, tissant ainsi des liens sociaux plus denses et provoquant ainsi le rapprochement des trois villages. Monsieur le Maire  et les responsables d'école souhaitent pouvoir accueillir TOUS les enfants de la commune. Nous vous encourageons à faire les démarches pour que votre enfant soit scolarisé en maternelle ou en élémentaire. Nous restons à votre disposition en vous recevant à l'école ou en mairie.  

Au printemps 2016, le conseil municipal décide la fermeture de Jussat. Pendant l'année scolaire 2015-2016, le conseil départemental informe les communes qui ont un transport cantine, qu'il ne le prend plus en charge (économies budgétaires obligent). La commune ne souhaite pas assurer ce coût (entre 14 000 et 15 000 €/an) et décide de rapatrier la classe sur le bourg de Chanonat, qui va connaître 3 ans de chantier : construction d'un bâtiment cantine - salle de sport et ensuite rénovation de l'école élémentaire et aménagement de l'espace cour derrière l'école.

Physionomie des écoles et des classes en septembre 2016 :

2 classes à l'école maternelle : 1 PS-MS et 1 PS-GS

4 classes à l'école élémentaire : 1 CP, installé à l'école maternelle avec des horaires de fonctionnement distincts des classes maternelles

1 classe de CE1, 1 classe de CE1-CM1 et la 4ème classe CM1-CM2

Ilot Ecoles :

Les écoles actuellement, ne sont plus fonctionnelles ; mauvaise distribution des espaces trop exigus, installation d'infrastructures sportives, construction d'une cantine près de l'école maternelle (éviter les déplacements des plus petits pour aller manger).

L'attrait de notre commune voit chaque année l'installation de nouvelles familles. Le lotissement près du cimetière permettra aux écoles de nouvelles inscriptions. Les effectifs devraient augmenter très rapidement. les locaux actuels peuvent supporter des effectifs progressant depuis plusieurs années.